Archives mensuelles : mars 2011

Neuf conseils brillants pour un achat intelligent

Photo: Karen De - Lollipops

Acheter intelligemment nécessite un peu de travail, qu’on parle de vêtements ou de sacs à main. Bien que ça reste très dur pour une fille comme moi qui n’achète que par coup de coeur, les conseils de Sabrina Catala, propriétaire de la franchise Lollipops Paris à Montréal, me permettront probablement de faire des économies. Voici donc neuf conseils brillants pour un achat intelligent.

Conseil no 1 : un bon rapport qualité / prix

Il faut être particulièrement attentive aux coutures et aux matériaux utilisés car les matières trop fragiles nécessitent un entretien constant. À moins d’avoir un TOC allant dans se sens, il vaut peut-être mieux éviter.

Conseil no 2 : être à l’écoute de ses besoins

Pour la plupart des femmes, en plus de l’esthétique, un sac doit être pratique et facile à utiliser.  Si c’est ce que vous cherchez, écoutez-vous!

Conseil no 3 : penser à sa garde robe

Un sac bien choisi doit pouvoir s’agencer avec la dominante de notre garde-robe.  Si vous êtes du genre très sobres dans les coupes avec des teintes neutres, je doute que le petit sac en forme de pastèque vous convienne.

Conseil no 4  : choisir en fonction de votre morphologie

Ça peut sembler étrange mais en fait, il y a certains cas où vos accessoires ne vous mettent pas en valeur. Par exemple, les filles de petites tailles devraient  éviter les trop gros sacs qui les feront paraître encore plus petites qu’elles ne le sont en réalité.

Conseil no 5 : vérifier l’authenticité du produit

Par pitié!  Éloignez-vous des imitations. En général, elles sont de  mauvaise qualité et de plus, elles portent préjudice aux créateurs.

Conseil no 6 : s’assurer de l’étanchéité  du sac

Et ou i! Votre sac va lui aussi faire face aux intempéries et son étanchéité garantit la survie de vos effets personnels. Ça serait quand même dommage de voir s’effacer le numéro de téléphone du gars super mignon qui vous a branché un peu plus tôt!

Conseil no 7 : se tâter sur notre engagement

Un sac, c’est un peu comme une plante verte. Il y en a certaines qui demandent plus d’entretien que d’autres. N’oubliez pas que les couleurs claires sont plus salissantes par exemple.

Conseil no 8 : à chaque occasion son sac

Selon les évènements, vos besoins changent : les pochettes et baguettes font très chics pour les évènements en soirée. Cependant, vérifiez que le sac a une ganse afin que vous ne soyez pas obligée de le garder à la main toute la soirée en plus de votre verre! Pour celles qui désirent un sac pour tous les jours, pensez à en choisir un avec des compartiments pour vous y retrouver.

Conseil no 9 : garder en tête les tendances du moment

Bien sûr, quand on a déjà un sac à main pour tous les jours, un sac du soir et que le tout s’agence à notre style vestimentaire, on peut se permettre de surfer sur les tendances. Cet été, on retrouve beaucoup de couleurs vives comme le rose fushia et l’orange .

Merci à Lollipops Paris, commanditaire du prix Défi Fashionista de mars

Lollipops Paris
Cours Mont-Royal
1455 rue Peel, suite 116, Montréal
514-843-0431
http://www.lollipopsparis.ca

La mode masculine selon Dubuc

Ce diaporama nécessite JavaScript.


La collection printemps-été de Philippe Dubuc est sortie! Fidèle à lui-même, Dubuc nous propose d’habiller la silhouette masculine tout en sobriété. Connu pour son univers minimaliste et épuré, on retrouve sans surprises une gamme de couleurs neutres. Personnellement, ça me rejoint car j’aime le côté chic de cette palette. La nouveauté se trouve dans l’exploitation du matériau – les effets sablé, sali et décoloré rehaussent l’aspect brut du coton et du lin – et dans sa façon de jouer avec les volumes.

Si les quelques photos vous ont mis en appétit, allez jeter un œil sur la vidéo, c’est de toute beauté : www.dubustyle.com

À titre indicatif, le prix d’un costume débute à 925$.

 

Boutique Philippe DUBUC
4451 rue St-Denis, Montréal
514-282-1465
info@dubucstyle.com
http://www.dubucstyle.com

Défilé GRISffé pour la bonne cause

Photo: Sensation mode

Ça vous dit d’assister à un défilé pour la bonne cause ? Avec la participation de Barilà, Mélissa Nepton et Valérie Dumaine -pour ne citer que celles-ci – Illü, un regroupement d’étudiants, organisent un défilé au profit du GRIS. Le GRIS-Montréal fête ses 15 ans cette année et les fonds amassés serviront à poursuivre leur travail de démystification de l’homosexualité en milieu scolaire. Une belle initiative à encourager. Cet évènement est ouvert au public.

DATE : 7 avril 2011

Heure : 19h30

Lieu : Espace Réunion au 6600 rue Hutchinson, Montréal

Prix : 15$ en prévente et 20$ à la porte

Contact

Béatrice Minner
514-947-4959
grisffe@gmail.com

Un vent de beauté souffle sur Montréal

À la météo, on prévoit une rafale de ventes de produits de beauté!

Personnellement, j’ai découvert avec mon Défi Fashionista les produits Marcelle et j’en suis très heureuse. Pour celles qui pensent que ça s’adressent aux femmes de 50 ans et plus, je vous dirais peut-être mais en attendant, allez regarder mes looks et dites-moi si je fais « madame »! Les produits utilisés sont indiqués sur ma fan page sur Facebook alors si le coeur vous en dit, allez vous les procurer, la vente est ouverte au public.

Vente Marcelle et Anabelle

Vente L’Oréal

C’est une vente privée qui commence aujourd’hui mais sans invitation, oubliez ça ! Je penserais à vous car mes produits Redken fétiches, découvert grâce à mon coiffeur préféré (Ludovic Leroy) y sont en vente.

Vente Guerlain

Je l’ai su grâce à Danishaz donc je vous invite à lire son billet pour connaître tous les détails. Profitez-en, elle est ouverte au public: http://danishaz.blogspot.com/2011/03/vente-dentrepot-guerlain.html


Audrey et Chan : mes fashionistas de mars

Si vous ne connaissez pas les filles derrière le blogue Jeans et Stilettos, c’est l’occasion où jamais de les découvrir. En fait, elles sont plutôt discrètes alors je ne vous raconterais pas de pottins sur leur vie privée. Par contre, je peux vous raconter la préparation du look qu’elles ont pensé pour moi. C’était une expérience en soi!

Tout d’abord, elles ont choisi parmi mes paires de chaussures, ma dernière trouvaille du moment : des talons Michael Kors achetés chez Tres Chic Styling.

J’ai aimé : leur choix puisqu’à ce moment, c’était mon dernier coup de coeur! Car bien sûr, il y en a eu d’autres par la suite…

Elles se sont présentées par la suite à mon domicile pour faire une analyse de ma garde-robe. Le plus important, c’était que les vêtements choisis m’aillent comme un gant, respectent mes goûts vestimentaires tout en me sortant quelque peu de ma zone de confort.

J’ai aimé : parler de mes fringues ! Je sais, c’est un peu puéril mais comme j’achète par coup de coeur, il y a souvent une histoire reliée à mes morceaux préférés.

J’ai par la suite répondu à une série de questions pour savoir si ma garde-robe était cohérente avec mon style quand on me présentait celui-ci en images.

J’ai aimé : les filles ont clairement compris que j’étais plutôt BCBG et elles ont réalisé un questionnaire illustré de looks pour voir comment mon look pouvait évoluer sans pour autant aller à l’opposé de ce que je suis.

Nous nous sommes donné rendez-vous deux semaines plus tard pour un circuit shopping.

J’ai aimé: sortir des sentiers battus. Premier arrêt : French Connexion ! Mais plus encore, elles sont parvenus à me trouver un pantalon qui m’aille bien et qui rentre dans le budget alloué. C’est un défi en soi, croyez-moi!

Pour découvrir le look concocté par Jeans et Stilettos, cliquez ici

Ce mois-ci, le prix du concours est commandité par Lollipops Paris


Le Brésil au bout des pieds

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Avec la superbe tempête de neige de cette première journée de printemps, je n’ai rien trouvé de mieux que de vous parler des sandales Ipanema pour vous remonter le moral.

Vous connaissez probablement les Havaianas qui s’inspirent des traditionnelles sandales japonaises ? Et bien les ipanema classiques sont tout aussi confortables. Par contre, elles sont plus accessibles (elle se détaillent approximativement entre 20 et 40$)  et nous avons une multitude de modèles tout aussi mignons les uns que les autres. Personnellement, j’ai déjà la version classique et le modèle Summer love que j’adore mais j’ai bien l’intention de me procurer un ou deux modèles supplémentaires ( j’ai un faible pour la collection de Gisèle Bündchen). L’été, il n’y a rien de mieux que de mettre ses petits pieds en éventail sur le bord d’une plage (ou à défaut, d’une piscine) et à ce prix, pourquoi se priver ?

Vous trouverez les sandales Ipanema chez Bikini village  http://www.bikinivillage.com


Trois vins rouges à 10 $

Parce que le prix n’est pas toujours un gage de qualité, j’ai choisi de tester trois vins rouges à moins de 10$. Et oui, voici des vins disponibles à la SAQ que vous pourrez servir sans rougir (passez-moi le jeu de mots). Bien sûr, si vous avez de fins connaisseurs à table, ils vous diront que ce sont de sympathiques vins de table, parfait  pour le quotidien mais  ils ne vous en tiendront certainement pas rigueur car ce n’est quand même pas de la piquette ! Trois vins, trois cépages, deux origines à découvrir.

Le Barefoot : un vin de partage

J’ai reçu en cadeau des bouteilles  de Barefoot, le Zinfandel. C’est un vin rouge californien sans prétention dont le cépage représente environ 10% de la production vinicole californienne. Passe-partout, il s’accorde bien avec les plats (surtout à base de tomates) de notre quotidien. Personnellement, je le trouve un peu léger mais ô combien pratique pour cuisiner mais aussi pour contenter mes ami(e)s qui se reconnaissent davantage dans cette pastille de goût 🙂

Ce qui le distingue à mes yeux, c’est la mission de Barefoot : favoriser l’émergence d’un monde meilleur en commanditant des évènements de charité bien de chez nous. Vous y penserez sûrement à votre prochain passage à la SAQ. L’excuse est désormais tout trouvée :  » Mais chéri, c’est pour la bonne cause ! « . Jusqu’à aujourd’hui, ce vin a fait l’unanimité.

Prix: 9,95 $
Pastille de goût : Aromatique et souple
 

Le Campobarro 2009 : LA découverte

Après avoir écouté deux chroniqueurs de vins en parler dans leurs émissions respectives comme étant LA découverte de l’année, je me suis dit que ça serait bien de l’essayer. Je n’étais pas la seule à y avoir pensé car plus une seule bouteille de la cuvée 2009 de disponible en succursale. J’ai donc passé commande et patienté.

Le Campobarro est un vin espagnol issu principalement du Tempranillo. Je pensais être du type Pinot noir mais je me rends compte que même en vin, je fonctionne par coup de coeur. Et celui-ci en est définitivement un.

Prix: 9,25 $
Pastille de goût : Fruité et généreux

Le Dominio Espinal : une trouvaille

Découvert grâce au site Les Fidèles de Bacchus, le Dominio Espinal est aussi un vin espagnol mais côté cépage, j’avoue que c’est la première fois que j’en entends parler: 90% Monastrell. Les 10% restants viennent du Syrah.

J’aime quand le vin sent bon les fruits rouges et que le nez est prometteur de ce qu’on retrouvera en bouche. C’est définitivement un excellent rapport qualité prix et ça ne vous fendra pas le coeur de voir vos amis siffler comme si de rien n’était les trois bouteilles que vous aviez prévu pour le souper ! Personnellement, je trouve qu’il égale sans mal des vins comme le Ménage à trois, bien que ce dernier ne se trouve pas dans la même fourchette de prix.

Prix : 9,80 $
Pastille de goût: Aromatique et souple