Archives mensuelles : décembre 2011

Joyeux noël et bonne année 2012 !

Chères lectrices,

C’est peut-être le moment de l’année où vous avez plus de temps pour nous lire et c’est bien sûr à ce moment qu’on vous souhaite un joyeux noël et une bonne année parce que nous prenons « congé » pendant les fêtes. Il n’y aura donc pas de nouvel article à partir d’aujourd’hui et ce, jusqu’à l’épiphanie. Donc nous serons de retour parmi vous le lundi 9 janvier !

Et oui, comme tout le monde, nous allons profiter de ces semaines pour profiter de nos familles respectives, des plaisirs de la vie et tenter de nous remettre de nos excès (car il y en aura !). Pour ma part, j’ai la grande chance d’avoir un bébé tout neuf pour les fêtes qui saura largement comment m’occuper pour les prochains mois… Que dis-je ! Les prochaines années. Mes proches me rendront visite à cette occasion. La distance ne me permettant pas de les voir aussi régulièrement que je le souhaiterais, je profite de l’occasion pour vous rappeler que la vie est imprévisible. Je vous souhaite donc de vous faire plaisir car pour le reste… il y a Mastercard !

Joyeux Noël et Bonne année !


Recette de pain naan maison à la poêle

Pain naan maison

Je sais, je suis légèrement en retard dans ma découverte de Chuck Hughes. Je savais qui c’était (un chef montréalais), mais je n’avais jamais vu ses émissions. Je suis tombée par hasard l’autre jour sur lui (vive le débrouillage de Food Network jusqu’au 31 décembre!) où il faisait des pains naans, tranquillement comme ça dans une poêle. On m’avait toujours dit qu’il fallait un four spécial, très chaud etc. Et bien non, les pains naans se font à merveille dans votre poêle!

Quelques précisions sur la recette. Premièrement, ajustez légèrement la quantité de farine. En effet, l’eau, la température de votre cuisine, la levure utilisée et d’autres facteurs peuvent influencer la recette. Au moment d’ajouter la farine, mettez-en deux tasses seulement. Si la pâte résultante est encore collante, ajoutez de la farine. Si elle est bien comme ça, tant mieux! Vous pouvez également mettre plus de farine que les 2 1/2 tasses prévues si vous trouvez la pâte trop collante.

Ensuite, j’ai refait la recette sans badigeonner les pains de beurre lors de la cuisson, ils sont déjà huilés après tout. J’ai préféré! Chacun peut ensuite mettre le beurre qu’il veut au moment de déguster. Essayer les deux façons et choisissez ce que vous préférez.

Et finalement, résistez à l’envie de faire les pains à l’aide d’un rouleau à pâte! Comme pour la pâte à pizza, il est préférable d’étendre la pâte à la main. Elle prend ainsi plus de volume lors de la cuisson, et les pains sont beaucoup plus moelleux.

Faites-nous part de vos expériences!

Recette de pain naan maison, à la poêle

Recette à peine adaptée de Chuck Hughes

Facilité d’exécution: simple

portions : 8 pains

Si vous manquez de temps, vous pouvez faire la pâte jusqu’à l’étape 3 et mettre au frigo. Terminez le lendemain!

Pain naan dans la poele

La preuve que ces pains ont été faits dans une poêle!

Ingrédients

1 c. à thé de levure active
1 tasse d’eau tiède (genre 30 secondes au micro-ondes)
2 c. à soupe de sucre
1 c. à thé de sel
2 1/2 tasses de farine (peut-être un peu moins, un peu plus)
1/4 tasse beurre fondu ou clarifié (facultatif)
huile d’olive pour cuire les pains

Étapes

1. Dans un grand bol, mélanger la levure à l’eau tiède, avec le sel et le sucre. Mélanger jusqu’à ce que le sel et le sucre soient dissous. Laisser reposer environ 10 minutes, jusqu’à ce que la levure soit bien activée (ça fait de la mousse sur le dessus).

2. Ajouter la farine dans le bol et mélanger pour obtenir une pâte assez molle (si la pâte est trop mouillée, ajouter un peu de farine). Pétrir pendant environ 5 minutes, sur une surface enfarinée (sinon, ça colle!).

3. Placer la pâte dans un bol huilé (encore une fois, pour pas que ça colle!) et couvrir d’une pellicule plastique. Laisser gonfler environ 1 heure pour que la pâte double de volume (sur le dessus du frigo ça lève mieux avec la chaleur).

4. Diviser la pâte en 8 et en faire des petites boules. Laisser reposer encore 30 minutes, sur une plaque couverte de pellicule plastique. Les petites boules doivent encore doubler de volume!

5. À la main, étendre la pâte pour former un cercle (pas besoin d’être un cercle parfait) d’un épaisseur régulière.

6. Faire chauffer une poêle à medium-élevé. Lorsque chaude, huiler légèrement la poêle puis déposer le cercle de pâte. Laisser cuire 2-3 minutes. Le pain va faire des bulles en cuisant. Lorsqu’il est bien « bulleux » et qu’il est presque noirci en dessous, tourner. Badigeonner de beurre fondu le côté cuit du pain (allez-y au goût, moi je n’en mets pas trop). Finir de cuire le pain du deuxième côté. Retirer de la poêle et réserver au chaud.

7. Faire cuire les autres pains.


Fondation OLO : solidarité féminine pour des bébés en santé

Source : Fondation OLO

On dit toujours qu’il faut prendre soin de nos enfants puisqu’ils sont l’avenir du Québec. Si cette phrase vous interpelle, sachez qu’enceinte ou non, vous pouvez faire la différence. La Fondation OLO aide les bébés à naître et grandir en santé en offrant à des mères démunies la possibilité de bénéficier de produits alimentaires tels que les œufs, le lait et les oranges (OLO) ainsi que de conseils d’une nutritionniste ou d’une infirmière.

Au Québec, environ 17 000 femmes vivent leur grossesse dans un contexte de pauvreté. La Fondation OLO parvient à rejoindre le 3/4 d’entre elles. Seulement, elle a besoin de notre soutien financier pour les aider. Ainsi, il existe actuellement deux initiatives :

Bedaine citoyenne

Il en coûte 25$ pour devenir une « Bedaine citoyenne ». Chaque future maman recevra un Livret de grossesse conçu par Imabulle ainsi qu’un certificat d’adhésion officiel. Pour 30 $ supplémentaire, vous obtiendrez également le magnifique T shirt « Bedaine citoyenne ».  Lors de votre shower, on va probablement vous offrir des tas de choses comme un certificat cadeau pour immortaliser votre magnifique bedaine. Pourquoi ne pas afficher, en plus d’un beau sourire, vos convictions et valeurs à travers ce T shirt tout à fait seyant ?

Bébé engagé

Comme la grossesse n’est pas éternelle (Dieu merci!), « Bébé engagé » permet autant aux papas, qu’aux mamans et ami(e)s de faire un geste (de 25 $) au nom de bébé.  Une nouvelle génération de petits philanthropes… Pourquoi pas ? Nous n’avons pas tous la chance de naître dans le confort. La carte de souhaits « bébé engagé » est une belle façon de ne jamais l’oublier tout en contribuant à la santé de nombreux autres enfants.

Il y a probablement différentes causes qui vous tiennent à cœur mais j’aimerais sincèrement vous inviter à considérer celle-ci. Personnellement, en tant que mère actuelle et en devenir –puisque j’attends mon deuxième d’une minute à l’autre – je ne peux faire autrement que de me joindre à ceux et celles qui agissent de façon à ce que les enfants à naître ne viennent pas au monde défavorisés.


Soupe Wonton maison, c’est possible et facile!

Soupe Wonton

Qui n’aime pas la soupe wonton? Vraiment? Quelqu’un? Connais pas. J’ai pris cette recette dans un bouquin que ma mère m’a offert L’encyclopédie de la cuisine asiatique (ce n’était même pas mon anniversaire ni rien!). Depuis, nous avons toujours un stock de wontons dans le congélateur.

La recette est un peu longue à préparer (et à lire!), mais avec de la pratique (promis!) vous devriez arriver à faire les dumplings en environ une heure. Ensuite, il s’agit de 15-20 minutes pour préparer un souper de soupe wonton dans la semaine.

Quand je fais cuire les wontons, je préfère les cuire dans une casserole d’eau bouillante à part puisqu’une bonne quantité de gras s’échappe lors de la cuisson. La plupart des recettes disent de cuire les wontons directement dans le bouillon. Testez et dites-moi ce que vous préférez!

À la maison nous faisons de la soupe wonton un repas complet avec plein de légumes (deux portions de légumes, cochées!). La technique, on prend un bol de bonne dimension (merci soeurette pour les bols!), on en remplit le tiers de chou napa ou de fèves germées, on ajoute des lanières de carottes et de poivrons rouges et on garnit de quelques échalotes. On dépose les wontons cuits sur le dessus et hop, on remplit le bol de bouillon réchauffé. Délicieux! Et à manger avec des baguettes! Absolument nécessaire!

Wontons

Recette adaptée de L’encyclopédie de la cuisine asiatique

Facilité d’exécution: moyen, un peu long

Portions: 72 wontons ou encore 12 portions pour un repas complet, 24 portions pour une entrée

J’achète la pâte à wontons congelée. Si vous souhaitez faire la pâte vous même, vous pourriez essayer avec la pâte à manti présentée ici.

Ingrédients

1 livre de porc haché maigre
1 c. à soupe sauce soja
1 c. à soupe vinaigre Xérès
1 c. à soupe cassonade
1 c. à thé gingembre rapé (ou plus au goût)
2 grosses échalotes hachées finement
1 paquet de pâtes à wontons congelées (décongelées!)

Étapes

1. Penser à décongeler les pâtes à wonton! (environ deux heures à l’avance sur le comptoir, une nuit au frigo)

2. Mélanger la sauce soja, le vinaigre, la cassonade, le gingembre et les échalotes dans un bol de taille moyenne. Ajouter la viande et bien mélanger à l’aide d’une fourchette. Couvrir d’une pellicule plastique et mettre au frigo une petite demie-heure pour que les saveurs se mélangent.

3. Sortir du plastique les pâtes à wonton, et les déposer sur un linge de cuisine propre et recouvrez-les d’un deuxième linge pour éviter qu’elles ne sèchent.

4. Remplir un petit bol d’eau. Mettre entre 4 et 6 pâtes devant vous. Déposer au centre de chacune une cuiller à thé du mélange de viande. Humecter les bords des carrés de pâtes d’eau avec le bout des doigts (pour que ça colle mieux). Faire un petit baluchon en remontant les coins au centre, puis en pressant les bords entre eux. (Il faut que le baluchon soit scellé, sans quoi la viande s’évadera à la cuisson, mais pour la forme, je ne suis pas personnellement difficile!)

5. Déposer sur une plaque à pâtisserie recouverte d’un papier parchemin. Une fois tous les dumplings faits, mettre la plaque au congélateur quelques heures. Cette étape évite que les wontons gèlent collés les uns aux autres. Transférer les wontons dans un sac ziploc pour plus tard.

Soupe Wonton

Facilité d’exécution: facile!

Portions 2 repas ou 4 entrées

Choisissez les légumes que vous préférez, et faites-les cuire légèrement dans le bouillon si vous préférez.

Ingrédients

12 wontons congelés ou frais
1 litre de bouillon de poulet
1 petit chou napa ou 2 bonnes poignées de fèves de soja germées
1 petit poivron rouge
1 grosse carotte
2 échalotes
sauce soja et/ou siracha au goût

Étapes

1. Faire bouillir de l’eau dans une casserole de moyenne taille. Lorsque l’eau bout, y déposer les wontons (attention aux éclaboussures!). Cuire environ 10-15 minutes (laisser bouillir, mais baisser le feu pour éviter les débordements).

2. Faire chauffer dans une plus petite casserole le bouillon de poulet jusqu’à ce qu’il frémisse. Baisser le feu pour garder chaud.

3. Pendant ce temps, préparez les légumes selon votre humeur. Ma combinaison du moment, le chou napa tranché finement, des lanières de carottes à l’économe, de fines tranches de poivron rouge et de petites rondelles d’échalotes (mais ça peut changer sans crier gare!).

4. Les wontons sont cuits lorsqu’ils remontent à la surface, que la pâte devient presque transparente et que lorsque vous coupez un wonton en deux, il a l’air de la viande hachée cuite (je suis un peu parano!).

5. Déposer les légumes au fond de deux bols, déposer les wontons cuits par dessus (pas besoin de trop les égoutter) et remplir le bol de bouillon chaud. Au goût, assaisoner de sauce soja, siracha ou autre.

Et vous, quels légumes mettrez-vous dans votre soupe wonton?


Dossier Fourrure 2/2 : démystifier le processus de production

Quand je me suis invitée dans l’atelier de Rachel pour observer le processus de fabrication, je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre, étant néophyte dans la question. Je vais donc tenter de résumer en quelques étapes simples la création d’un chapeau en fourrure recyclé, le modèle Nunavut pour être plus exacte.

ÉTAPE 1 : Choisir sa fourrure

Source : La vie tout simplement

Quand on parle de choisir sa fourrure, dans le cas de Rachel F., on parle de sélectionner un manteau puisque dans le recyclé, c’est la matière première. Pour faire le Nunavut, Rachel a pris du renard argenté, une belle fourrure à poils longs. Les manteaux sont conservés dans un endroit frais, exempt d’humidité.

ÉTAPE 2 : Enlever la doublure

Source : La vie tout simplement

Après s’être assurée d’avoir assez de matériau pour constituer le chapeau, la doublure est retirée à l’aide d’un couteau qui permet un travail de précision. Les poches sont par la suite recousues à la machine. J’ai découvert à ce moment la face cachée du manteau. En fait, un manteau de fourrure est composé de bandes de cuir en alternance avec des bandes de fourrure. Pourquoi? Le manteau demande moins de matière première et en plus, il est plus léger.

ÉTAPE 3 : Dessiner le patron

Source : La vie tout simplement

Au feutre, on fait le contour du patron. Dans le cas du Nunavut, le chapeau est constitué de six morceaux ; chacun d’entre eux soigneusement dessiné à même la peau.

ÉTAPE 4 : Découper le patron

Source : La vie tout simplement

Chacune des pièces est soigneusement découpée. On s’assure encore une fois que tous les éléments sont là avant l’assemblage du chapeau.

 ÉTAPE 5 : Coudre les pièces

Source : La vie tout simplement

En fourrure, contrairement au vêtement, il n’y a pas de valeur de couture. Le rabat crée une épaisseur qui n’est pas souhaitable. La machine a donc été conçue pour n’avoir besoin que de quelques millimètres.

ÉTAPE 6 : Finaliser le produit

Source : La vie tout simplement

Une fois assemblées, les pièces constituent le Nunavut. Ce dernier est délicatement brossé avec ce qui semble être une brosse à chat (ce n’en est pas une, j’ai vérifié!) afin de redonner du lustre à la fourrure. Un peigne est utilisé pour défaire les nœuds qui résisteraient au brossage. Afin de rendre la couture moins apparente, un outil est utilisé afin de sortir les poils emprisonnés dans la surpiqûre. Enfin, une étiquette Rachel F. est apposée sur le produit final.


Spécial Noël : idées cadeaux pour mamans

Maman pour la première fois ou pour les fois suivantes, il y a des petits plaisirs qui ne se refusent pas ! On vous propose quelques idées cadeaux pour moins de 40 $ :

 Cadeau coquet

BOLA - Source : Bedons et Fripons

Côté bijoux, pourquoi ne pas opter pour le bola, cet adorable pendentif musical qui berce bébé pendant les mois de grossesse ? À la fois discret et élégant, il pourra même vous servir à calmer bébé une fois dans vos bras.

Bola, 36 $ chez Bedons et Fripons

Cadeau rigolo

T SHIRT - Source : Materni-T

Pour ne plus être obligée de demander une place dans le transport en commun, optez pour ce T-shirt qui devrait raviver la courtoisie de nos co-voyageurs. Version discrète «  Due for January » ou plus humoristique « je ne suis pas grosse, nous sommes deux », le message reste clair !

T Shirt, 25 $ chez Materni-t ou 30 $ chez Mini Moi Impression
 

Cadeau souvenir

Source : Magenta Studio

Et si on faisait une bonne action en même temps que de s’offrir un cadeau ? La promotion de Magenta propose d’acheter un calendrier (12 $) au profit des hôpitaux pour enfants pour bénéficier d’une séance photo  et d’une photo 8×10 pour 25 $ (valeur 90$). La promotion est valide jusqu’en janvier 2012.

 Séance photo, 25 $ chez Magenta

Cadeau gourmand

Super matin - Source : Mon Panier Gourmand

Parce que parfois on rêve de faire la grasse matinée et de déjeuner au lit, voici une idée qui rassemblera autour de maman toutes les bouches à nourrir : le panier gourmet Super Matin  offre plusieurs sortes de viennoiseries et autres gourmandises à boire et à manger qui saura plaire aux amatrices de bio et aux becs sucrés.

Super Matin, 39,50 $ chez Mon Panier Gourmet



Choisir des jouets adaptés à l’âge de bébé

 

J’admets que j’exagère un peu. Je ne suis pas fière de l’avouer mais je surconsomme. À mon corps défendant, entre l’étendue du choix, mon inexpérience dans le domaine et le fait que je sois complètement gaga de ma fille, j’ai acheté beaucoup de jouets. J’ai appris par essais et erreurs. Aujourd’hui, je partage mes réflexions avec vous.

Durant la phase d’éveil, il me semble pertinent de miser sur quelques jouets mais qui possèdent des caractéristiques précises : on les aime de couleurs vives pour stimuler bébé, faciles à manier pour l’aider à développer sa dextérité et faits de matières différentes afin de stimuler ses sens (ouïe et toucher principalement).

Les coups de cœur de ma fille : le hochet Bright Starts Rattle & Shake Barbell  et Ozzie l’orange de Tiny Love  répondent globalement à ces critères.

Mais après 6 mois, bébé devient plus actif, manipule mieux les objets et se déplace à quatre pattes. Les jeux changent.

Les coups de cœur de ma fille : le livre enchanté de Vtech sont vraiment bien faits. Ma fille tourne les pages, se dandine au son des comptines, s’intéresse aux illustrations. Un seul défaut : pas de bouton d’arrêt. Aussi, elle a craqué sur les cubes à empiler de Djeco. Elle a vite compris qu’elle pouvait les mettre les uns dans les autres ou les uns sur les autres pour faire une tour.

Durant la phase d’exploration, on ne le reconnaît plus tellement il grandit vite : tous les jours, bébé nous surprend par la vitesse à laquelle il assimile les choses et développe ses habiletés. S’il était curieux, il le sera encore davantage et ira fureter partout.

Les coups de cœur de ma fille : le chiot qui danse et joue de Fisher Price. Mis à part le bruit mécanique, j’aime vraiment ce jouet : il sert de peluche à ma fille, ses courtes chansons lui donne envie de danser et elle peut apprendre des notions comme en haut et en bas. Les legos sont également un gros succès, de même que le camion aux couleurs de la compagnie Caterpillar. Ces deux jouets conçus par Mégablocks ont l’avantage d’être évolutifs et de bien grandir avec l’enfant. Le camion sert à la fois de trotteur quand il apprend à marcher (et même après), bac à rangement de legos et  de porteur (bébé peut s’assoir dessus). Quant aux legos, il y a un monde infini de possibilités. Tout dépend de l’imagination de votre tout petit.

Et vous, quels sont les coups de cœur de vos mousses ?