L’allaitement est glamour…Vraiment ?

La publicité de la Direction de la Santé publique de Montréal mettant Mahée Paiement en scène allaitant son bébé m’a laissée un goût mi-amer dans la bouche. Il me semble clair que la publicité a manqué sa cible, quelle qu’elle soit. De nombreux chroniqueurs comme Rima El Koury et Mélissa Falkenberg ont publié sur le sujet et les commentaires ont déferlé sur les réseaux sociaux comme un tsunami. Je ne ferais pas le procès de la publicité, de nombreux avant moi l’ont très bien fait.

Que pourrais-je donc ajouter de plus ? Plusieurs choses :

Peu importe la tendance du moment (il y a 30 ans, on faisait la promotion du lait maternisé et des petits pots. C’était le modernisme!), l’allaitement soulève les passions. Et en raison de la charge émotive qui y est associée, la possibilité de s’exprimer librement et anonymement sur le web, une porte s’est ouverte à la cyberintimidation.

À mi chemin entre la déception et l’amertume

J’ai écris il y a un certain temps un article sur l’allaitement sur Divine qui s’intitulait « Allaitement : et si c’était impossible ? ». C’était mon premier bébé et je n’ai pas réussi mon allaitement. J’avais donc rédigé un article pour rappeler que parfois c’est un choix et parfois, on n’y arrive pas mais dans aucun des cas, ces femmes sont de mauvaises mères pour autant. J’y abordais déjà la question de la pression sociale. L’image de Mahée Paiement qui semble dire que c’est si facile qu’on a largement le temps d’être glamour me fait mal. Combien de femmes peuvent se vanter d’avoir été ainsi mises la première année de vie de leur premier nouveau-né? Combien de fois? Celles qui ont un grand support de leur famille ou une nounou pour souffler, celles qui ont des bébés qui font leurs nuits à 2 mois, s’il vous plaît, abstenez-vous de répondre.Plutôt que d’investir dans une publicité qui envoie un message erroné (à mon sens), je crois que si l’on veut promouvoir l’allaitement, il faudrait donner un meilleur support aux mères qui souhaitent allaiter car elles ont de moins en moins de modèles autour d’elles.

Dans mon article L’allaitement : le revers de la médaille, j’ai rassemblé le témoignage de plusieurs mères en plus du mien. Je l’ai rédigé alors que j’allaitais mon deuxième bébé pour donner un autre point de vue. Après tout, l’allaitement est comme toute chose, il y a des bons côtés et d’autres qu’on peut plus ou moins apprécier. Le ton se voulait léger mais il a soulevé l’ire de nombreuses lectrices. Je vous invite à les lire et vous jugerez vous-même si certains peuvent se classer dans la catégorie de la cyberintimidation. Les commentaires m’ont inspirées deux autres articles : l’un sur l’allaitement et la sexualité et l’autre est une réflexion sur l’allaitement et les limites actuelles des recherches sur le sujet. Quand je vois cette publicité, je ne me rappelle pas où était le glamour dans ma vie. Il y a bien des mots que j’aurais accolé à l’allaitement mais celui-là est bien le dernier qui me serait venue à l’esprit. Je crois que beaucoup de femmes sont suffisamment éduquées et intelligentes pour aller chercher l’information dont elles ont besoin pour choisir elles-mêmes quoi faire avec leur corps. Le fait d’allaiter est une bonne chose pour l’enfant mais il y a de nombreuses choses qui sont bénéfiques pour l’enfant : le temps de qualité et l’attention qu’on accorde à son enfant, les aliments qu’on choisit pour ses repas, etc. Peut-on juger une mère sur le seul aspect de l’allaitement ? Bien sûr que non et pourtant, voilà où nous en sommes : au jugement, à la culpabilisation, à la pression sociale voire à l’intimidation… Quelle belle promotion!


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :