Qu’est-ce qu’une bonne portion au restaurant pour le midi?

J’aime bien manger, autant que j’aime manger bien. Lorsque l’on me demande si je suis plutôt gourmande ou gourmette (le nom ne semblant pas avoir de féminin, j’invente!), j’hésite toujours. D’un côté, je ne me satisfais pas simplement d’une grande quantité de bouffe « correcte ». De l’autre, une minuscule quantité de quelque chose d’exceptionnel me laisse… sur ma faim (oui, c’est un jeu de mots, mais tellement approprié!).

Je suis donc constamment à la recherche du compromis parfait au restaurant. Quand je décide de me payer un repas à l’extérieur de la maison, il s’agit de l’une des situations suivantes :

  • J’ai un moment de paresse et je n’ai pas envie de faire à manger. Et bien oui, cela arrive même aux gens qui aiment cuisiner! Soit il n’y a pas assez de restes pour me faire un lunch, j’ai mal planifié la semaine, ou simplement un de ces midis où l’on a besoin d’aller prendre l’air! Dans ces moments-là, je recherche du bon, pas cher, rassasiant (réconfortant), rapide.
  • J’ai envie de relaxer, sortir et bien manger. Il s’agit de midis où mon horaire me permet de prendre un plus plus de temps, autant en profiter pour faire une jolie découverte. Je suis prête à débourser un peu plus, mais c’est le midi, je n’ai tout de même pas envie de me ruiner. Dans ces moments-là, je recherche meilleur que juste bon, pas trop cher, service de moins d’une heure et demie (il faut quand même retourner au boulot!).
  • Les sorties avec les copains (fêtes, événements spéciaux, etc.). Dans ces moments-là, je suis le groupe (si bien sûr je n’ai pas réussi à influencer leur choix s’ils en avaient fait un mauvais!). Après tout, on va manger avec les copains, c’est pas le moment de faire la difficile!

En écrivant ce billet, je me rends compte que mes critères de sélection ne varient pas tant que cela, et collent assez bien avec ma bi-identité de gourmande-gourmette. Finalement, la qualité de la bouffe demeure toujours centrale dans le choix du restaurant. Toutefois, la deuxième question qui suit d’assez près la qualité c’est :

Aurais-je faim dans trois heures?

Et bien que j’aie un bon appétit, je n’ai pas non plus un appétit de dinosaure!

Je considère qu’un demi-poireau ne constitue pas une entrée suffisante et que 3oz de doré poêlé ne suffisent pas dans un plat principal (le tout récemment servi dans un restaurant du Vieux-Montréal).

Pour moi, si j’ai faim 2-3 heures après avoir mangé au restaurant, je juge que ce n’est pas suffisant. Si cela m’arrive quelques fois de suite, je ne vais plus à ce restaurant-là (sauf les fois où j’ai peu faim!).

Alors voilà! Je voudrais savoir comment vous jugez une portion dans un restaurant le midi? Que jugez-vous suffisant dans votre assiette? Après combien de temps est-il acceptable d’avoir faim?

À propos de stef

J'essaie souvent de nouvelles recettes trouvées un peu partout. Je partage souvent le résultat avec les gens de mon entourage, je souhaite partager ces recettes, trucs et autres avec tous ceux qui sont intéressés. Voir tous les articles par stef

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :