Archives mensuelles : janvier 2013

Faut-il souffrir pour être belle? Nos cibles de torture d’hier et d’aujourd’hui

Andreas Sjödin pour H&M

Credit Photo – Andreas Sjödin pour H&M

La femme a de tout temps souhaiter être désirable aux yeux des hommes. Si tel n’était pas le cas, nous ne nous serions jamais imposées autant de souffrances au nom de la beauté. L’adage « il faut souffrir pour être belle » a ses raisons d’exister. Dans toutes les cultures, il y a toujours une partie du corps qui est plus sublimée que les autres, qui fait l’objet de fantasmes. Dans la Chine impériale, c’était les pieds, au Moyen-Orient, la chevelure, en Occident (XIXe siècle) la taille et ainsi de suite. 5 cibles illustrées d’exemples d’hier et d’aujourd’hui


Dessert à l’orange accompagné de sa crème de pistaches

Orange, crème de pistaches, pistaches

La semaine dernière, je partageais avec vous la découverte des oranges sanguines façon crème brûlée. C’était un dessert tout simple à faire qui prenait en tout à peu près trois minutes. Fedwa m’a fait ce joli commentaire Twitter : « Je l’accompagnerai d’une crème onctueuse?« . Et voilà, j’ai passé toute la semaine à me demander comment et quelle crème ajouter à mon dessert. Évidemment, cette version du dessert ne prend plus 2 minutes, mais ce n’est pas si compliqué, et c’est également très bon!

Cliquer pour voir la suite de la recette


Avec ou sans gluten?

 

le gluten

De plus en plus de gens souffrent d’une forme ou l’autre d’intolérance au gluten. Le niveau de cette allergie ou intolérance varie d’une personne à l’autre, de l’intolérance à la maladie cœliaque. Dans ce dernier cas, la personne allergique doit éliminer toute trace de gluten dans son alimentation.

À cause de l’augmentation du nombre de personnes intolérantes au gluten, on note une augmentation du nombre de produits sans gluten dans nos épiceries ainsi que l’apparition de magazines et blogs dédiés à cette diète. Bref, le régime sans gluten reçoit de plus en plus d’attention.

Tous ces produits et magazines simplifient grandement la vie des gens intolérants au gluten, mais semblent également nourrir une nouvelles tendance. En effet, certaines personnes choisissent d’éliminer le gluten de leur vie pour des raisons de mode. Que penser de cette tendance?

Ce billet me trotte dans la tête depuis un long moment. La chronique du jour de Marie-Claude Lortie m’a remémoré cette idée. Voici donc quelques éléments de réflexion sur le gluten.

Qu’est-ce que le gluten et doit-on l’éliminer de notre alimentation?


Mes nouveaux coups de cœur L’Oréal Paris

Crédits : L'Oréal Paris

En janvier, on a souvent besoin d’un « petit remontant ». Parce que les chauds rayons du soleil nous manquent, entre deux bordées de neige. Parce que l’insouciance des vacances d’été a depuis belle lurette laissé sa place à la dépression saisonnière. Et parce que l’éreintant temps des fêtes nous a laissés un peu raplapla.

Quoi de mieux pour réconforter les beautistas que tous ces nouveaux produits qui garnissent les tablettes des boutiques et pharmacies, preuve irréfutable que le printemps finira bien par arriver? Surtout si on peut mettre la main sur ces rouges à lèvres, crèmes et shampoings pour seulement quelques dollars, les achats de Noël ayant laissé notre portefeuille quelque peu dégarni. Mon avis sur la nouvelle collection


Un dessert en 2 minutes : Orange sanguine façon crème brûlée!

Orange sanguine façon crème brûlée dessert sans gluten

J’avais vu l’idée dans un magazine il y a quelque temps. Depuis ce temps, j’ai envie d’essayer. J’ai revu l’idée avec un pamplemousse dans un groupe Facebook cette semaine. J’avais des oranges sanguines sous la main, je me suis donc lancée! Des oranges sanguines façon crème brûlée. Un dessert exquis qui prend au total 5 minutes à préparer, que demandez de plus?

Cliquer pour voir la


The Print Atelier : une galerie virtuelle à visiter

Crédits : Maude Arseneault

Crédits : Maude Arseneault

Si vous êtes de nature curieuse et que vous aimeriez vous initier à l’art, il y a bien des façons de le faire. Lire des livres sur le sujet que vous souhaiteriez découvrir, visiter des musées avec un audiophone, etc. Aller dans une galerie d’art pour un néophyte, peut être une expérience intimidante. Il y a aussi des domaines qui sont plus accessibles que d’autres. Pour une initiation, Stéphanie et moi avons eu un coup de cœur pour le projet de la photographe Maude Arseneault : The Print Atelier.

The Print Atelier est en fait une galerie d’art virtuelle où des photographes de talent (d’ici et d’ailleurs) vous font découvrir leur vision artistique à travers des photographies thématiques (on retrouve des portraits, du nu, etc.). On peut donc prendre tout son temps pour admirer le travail de chacun d’entre eux depuis son ordinateur. Si l’une d’entre elles nous plaît, toute l’information est disponible : prix, dimension, nombre de reproductions et ainsi de suite. Le site est très bien fait et regorge d’informations utiles comme par exemple, comment prendre soin de la photographie. 5 bonnes raisons pour aimer The Print Atelier


La bague cocktail : on aime ou pas ?

Bagues cocktail Ce n’est plus un secret ; les accessoires complètent la tenue. Vous portez un simple t-shirt noir, votre jeans préféré, agencez-les à un collier scintillant ou à une boucle d’oreille chandelier pour « habiller » votre ensemble. Du coup, vos vêtements conforts deviennent stylisés ! Mon opinion sur la bague cocktail


Liqueur de pommes Fine Caroline de la Cidrerie Michel Jodoin

Fine Caroline - Liqueur de pommes de la cidrerie Michel Jodoin

Fine Caroline – Liqueur de pommes de la cidrerie Michel Jodoin
Crédits photo – Cidrerie Michel Jodoin

Vous devez connaître les cidres de glace : ces vins faits à partir de pommes gelées par grands froids, que nous exportons partout dans le monde et pour lesquels le Québec est célèbre? Bien que ces produits soient ceux qui furent les plus connus ces dernières années, les cidreries nous offrent de plus en plus de produits différents. Parmi ceux-ci, la liqueur Fine Caroline de la Cidrerie Michel Jodoin.

J’avais découvert cette liqueur de pommes à 24,5 % il y a quelques temps, puis j’avais découvert autre chose (comme cet hydromel). Juste avant Noël, je me suis dit que ma liqueur des fêtes serait la Fine Caroline. J’avais oublié à quel point c’était bon!

Fine Caroline, une liqueur de pommes qui goûte la pomme!

Un élément qui me déçoit souvent lorsque je goûte des cidres ou des alcools à base de pommes, c’est souvent que l’on perd le goût de la pomme. Et bien la liqueur de pommes Fine Caroline ne déçoit pas sur ce plan.

En effet, il s’agit en fait d’un assemblage d’eau-de-vie de pommes et de jus de pommes. Ce procédé fait en sorte que le goût de la pomme est bien présent. C’est délicieux.

Et comment déguster Fine Caroline?

Personnellement, je la bois en apéro ou en dessert, légèrement refroidie. Pas trop froide sinon on perd une peu le goût de pomme qui fait tout son charme. Pensez à votre  façon préférée de déguster du Pineau des Charentes, et remplacez-le de temps en temps par la Fine Caroline.

Dans la cuisine, j’en ai mis un peu partout. Dans des desserts, pour déglacer une poêle de poulet rôti et faire une base de sauce, il suffit de laisser votre imagination aller!

Je travaille également à quelques idées cocktails, je vous reviens là-dessus très bientôt!

Où trouver Fine Caroline?

Vous pourrez la trouver à la SAQ en format de 700 mL pour 36,75 $. Suivez le lien! Si jamais elle n’est pas en stock dans votre SAQ préférée, sachez que vous pouvez la commander en succursale (et ainsi en même temps la faire découvrir à votre quartier).

Vous pourrez également la trouver à la Cidrerie Michel Jodoin, mais seulement une version à 20 % d’alcool à cause des lois provinciales sur la vente de spiritueux.


Pipi, caca et cie : comprendre le nouveau parent

bebe au toilette

Franchement, pipi, caca, rot et compagnie de bébé, ça intéresse vraiment quelqu’un? Je me posais la question il y a moins de trois ans…jusqu’à temps que je devienne moi-même maman. Voici deux (bonnes) raisons qui amènent des nouveaux parents à parler entre eux ou avec leurs amis des pipis, caca et compagnie de leur progéniture. Lire la suite


Remise en forme maison ou comment digérer la dinde

Crédits : Perfect online

Crédits : Perfect online

Chaque année c’est pareil : je me gave comme une oie durant le temps des fêtes et après je pleure quand je monte sur la balance. Bien sûr, je mets dans mes résolutions de l’année de me remettre en forme. Cette année, j’ai pris conscience qu’avec deux petites terreurs à la maison et pas de grands-parents à l’horizon pour donner un coup de main, rien ne sert de m’offrir (encore) un abonnement au gym qui ne sera pas utilisé. Ça ne veut pas dire pour autant que je baisse les bras. Il y a une alternative que je me dois de tester sur le long terme : le sport à la maison. Soyons réalistes : pas question de s’acheter un tapis roulant pour faire mon cardio et hors de question de transformer la salle de jeux de mes enfants en salle de sport. Alors que faire ? Oui, on fait quoi ?