Archives de Tag: enfants

La discipline : un mal nécessaire

Il y a bien longtemps que je n’ai écrit d’article dans la section maman. Sans vous mentir, je suis débordée et comme les sujets dont j’aimerais vous parler sont ceux qui me touchent le plus, ils sont plus difficiles à écrire. J’aimerais vous parler de la discipline. Ce n’est pas évident à instaurer, on ne comprend pas toutes la même chose quand on en parle entre nous et c’est pourquoi, je crois qu’il serait pertinent de commencer par une définition.

La discipline : définition

J’ai choisi une définition que j’ai trouvé dans le livre intitulé La discipline, un jeu d’enfant des éditions du CHU Ste-Justine. « La discipline, c’est enseigner à un enfant les règles qui ont cours dans la famille, à l’école, dans la société en général. Le but : supprimer les comportements inappropriés et les réorienter ».

La discipline : à quoi ça sert

La discipline est un cadeau qu’on fait à nos enfants. Les limites qu’on leur apprend sont comme les fondations d’une maison, la base de leur éducation. Cependant, imposer des règles et les faire respecter peut être un travail exigeant. Du moins, il l’est pour moi au quotidien. Cela me semblait naturel quand je n’avais que ma fille mais à l’arrivée de mon garçon, mon univers a été chamboulé car ma façon d’enseigner les choses à ma fille ne convenait pas tout à fait à mon garçon.

Il semblerait que 90% des comportements désagréables sont liées à un manque d’attention. Il est donc logique de penser que plus nous passons du temps avec nos enfants, plus nous avons d’occasions d’enrayer les comportements négatifs. Ce n’est pourtant pas si simple.

De la théorie à la pratique

Personnellement, mon objectif premier est de rendre mes enfants autonomes dans toutes les sphères de leur vie. Pour ce faire, mon conjoint et mois avons choisi de maximiser le temps que nous passons avec nos enfants pour les accompagner dans leurs apprentissages, jouer avec eux, les encourager, etc. À priori, tout cela a l’air parfait. Notre famille a fait des sacrifices. Mon conjoint quitte la maison à l’aube. Je m’occupe seule de mes enfants le matin jusqu’à ce que je les dépose à la garderie à 8h. Ils sont à l’âge d’apprendre à manger seul, à s’habiller seul, etc. Parfois, c’est long et je regarde l’aiguille filer sur le cadran de l’horloge en me demandant si je n’arriverai pas trop tard au bureau. Mon conjoint va les chercher à 15h30. Il s’occupe du bain et du dîner (souper si vous préférez). Il gère les crises, la phase du non, etc. alors qu’il n’a qu’une envie, c’est d’aller se coucher. Alors oui, bien que je trouve certains conseils tout à fait vrai, parfois, les choix que j’ai fait font en sorte que leur application n’est pas une tâche facile.

Conseils

Le plus beau conseil que j’ai trouvé est celui que j’ai envie de partager avec vous est le suivant : « Être un modèle en adoptant les comportements que nous souhaitons qu’ils reproduisent ». Je l’aime particulièrement car il est criant de vérité. En parlant de crier, on crie beaucoup quand on est fatigué et impatient. À la maison, on hausse souvent le ton, que ce soit quand je parle à ma famille qui est loin (excitation) ou quand je suis excédée qu’on me pose vingt fois la même question (impatience). Ma fille de 3 ans (ou presque) parle terriblement fort. On s’en aperçoit les jours où nous sommes reposés. Comment le lui reprocher? Nous avons cette attitude et pourtant, nous exigeons d’elle qu’elle s’exprime calmement. Sommes-nous contradictoires? Certainement. Mais c’est là une démonstration des écarts entre la théorie et la pratique. Du moins dans mon cas. Ce que je cherche à souligner, c’est que nous ne sommes pas parfaits. Oui, il y a toujours place à l’amélioration et les conseils, aussi bons soient-ils, sont tout simplement trop nombreux pour qu’on les applique tous. Il faut savoir choisir nos batailles. Celle-là, je n’ai pas l’intention de la mener en raison d’un autre conseil que j’aime beaucoup et que j’applique bien évidemment. Il est tiré de l’ouvrage mentionné plus haut :

« Avant d’intervenir, posez-vous les deux questions suivantes : Est-ce dangereux pour sa sécurité ou celle des autres, pour les objets ou l’entourage ? Cela aura-t-il un effet sur sa vie actuelle ou dans 5,10,15, 20 ans? » Si la réponse à ces questions est négative, laissez faire. Si la réponse est positive, j’espère que vous avez un bon système de punition. Personnellement, j’en utilise deux. Je priorise le moment de réflexion (durée en minutes équivalente à l’âge en année de l’enfant) avec en amont l’explication de la faute et en aval, la demande de pardon ou la réparation du tort causé. Le second, c’est la fessée ( trois tapes sur les fesses).

Un petit dernier pour la route ? La communicatrice en moi ne pouvait s’empêcher de le partager : « Plus nous portons attention aux comportements positifs d’un enfants, mieux il se comporte. Il ne faut donc pas manquer de communiquer à son enfant sa fierté et son appréciation ». Je parle à mes enfants dans un langage intelligible (pas de vroum vroum dans la tuture!). Même quand j’exprime ma fierté, j’utilise de nombreux qualificatifs pour qu’ils développent leur vocabulaire. Les enfants sont intelligents. Ils apprennent bien plus rapidement que les adultes. Cessons de les traiter comme des idiots. J’aime aussi l’idée de voir le verre à moitié plein. Quand nous voyons et remarquons le positif dans notre vie, nous sommes, aux yeux des autres, plus agréables et à nos yeux, de meilleur humeur!


Les recettes de desserts qui nous ont fait craquer en 2012…

Gâteau fondant au chocolat noir

Et qu’on va regretter d’avoir mangé en 2013 ! C’est toujours comme ça, quand on a la dent sucrée, tout est prétexte pour déguster une part de tarte, une nouvelle saveur de cupcake, essayer LA recette de biscuits qui est une véritable tuerie, etc. Avec Stéphanie, la bouffe est au centre de notre univers alors on fait un petit récapitulatif des recettes de desserts qu’elle a testé et que nous avons adoré : Et les grands gagnants sont…


Collection Collini, une aubaine pour les petites filles!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et voilà une collection comme je les aime : du (très) joli à tout petit prix. La collection Collini, disponible à l’Aubainerie, est destinée aux petites filles âgées de 3 à 8 ans. À cet âge-là, ça grandit vite donc les mamans sont bien contentes de trouver des vêtements branchées pour leur petite poupée à des prix abordables. Du serre-tête  à la coquette robe, les prix se situent entre 3 et 20$. Aucune raison de se priver, n’est-ce pas?

Cliquer ici pour lire la suite


Trouvailles d’hiver pour les tout petits

L’hiver, c’est toujours un peu galère. Vivre dans un pays nordique implique forcément qu’il fait froid et qu’il faut s’équiper en conséquence. À force d’essais et d’erreurs, on finit par trouver quelques produits astucieux qu’on partage avec plaisir. J’ai envie de vous parler de mes dernières trouvailles.

Cliquer ici pour voir les trouvailles!


10 adresses 100% mode, 100% Québec

Crédits : Deux par deux

S’il me semble facile de nommer des boutiques ou des designers québécois – il va sans dire que je parle de mode pour adultes – le créneau de la mode enfantine m’était inconnue. Suite à une petite recherche sur le web, j’ai réalisé la richesse de l’offre : la niche est loin d’être inexploitée  et on trouve de tout à tous les prix. Si vous affectionniez auparavant, Joe, Zara, H&M ou une autre marque pour vos enfants, sachez que vous pouvez acheter des vêtements 100% mode et au design 100% made in Québec sans vous ruiner pour autant. Voici une sélection variée d’adresses à essayer.

Fili

Âge : de 3 mois à 6 ans
Style : vêtements aux imprimés d’inspiration africaine et indonésienne
Prix : à partir de 55 $
Adresse : 151 avenue Laval, Laval

Electropura

Âge : bébé et enfants
Style : collection vintage faite à partir de vêtements recyclés.
Prix : À partir de 25 $
Adresse : boutique de Fait ici au 2519 rue Notre-Dame Ouest, Montréal

Poids plume

Âge : de 6 mois à 5 ans
Style : actuel
Prix : À partir de 14 $
Adresse : achat en ligne sur Les Gamins

Bête pas bête Design

Âge : 0-8 ans
Style : urbain
Prix : à partir de 19 $
Adresse : boutique en ligne

Blü

Âge : bébé et enfant
Style : fashion preppy
Prix : à partir de 25 $
Adresse : Plusieurs boutiques au Québec et points de vente

Deux par deux

Âge : 0-16 ans
Style : contemporain
Prix : à partir de 36 $
Adresse : boutique en ligne chez de nombreux détaillants comme Clément

Oöm

Âge : 0-10 ans
Style : vêtements éthiques, biologiques avec un look urbain
Prix : à partir de 20 $
Adresse : disponible dans différents points de vente ou boutique en ligne

Le Monde à l’An Vert

Âge : 2-12 ans
Style : vêtements originaux et éthiques faits de matières écologiques, biologiques ou recyclables.
Prix : N/D
Adresse : en vente chez Mère et mousse au 1730 Marie-Victorin #20, Longueuil

Squeegie Apparel

Âge : 0-5 ans
Style : Punk
Prix : à partir de 17 $
Adresse : boutique en ligne

Souris Mini

Âge : 0-10 ans
Style : coloré et tendance
Prix : à partir de 25 $
Adresse : dans de nombreux points de vente

Accessoires : on veut du frais pour cet été

Crédits : Princesse et dragon

L’hiver dernier, j’avais craqué pour l’adorable collection pour fillettes de Princesse et Dragon. Mon enthousiasme a d’ailleurs fait l’objet d’un mignon article sur SweetspotQC . La collection d’été est maintenant disponible et je crois vraiment qu’elle saura plaire autant aux petites qu’aux grandes filles.

Personnellement, j’ai un gros coup de cœur pour la petite broche en fleur. D’abord, parce qu’elle est faite à la main, ici à Montréal mais aussi en raison de sa polyvalence. Elle se porte aussi bien sur un foulard que sur un T-shirt. Avec son mi-prix (8 $), on pourrait bien s’en offrir quelques unes pour orner nos petites robes noires ! D’ailleurs, rien ne nous empêche de nous offrir également le sac-cabas (12 $) pour nos sorties du week-end ; il est parfaitement assorti.

Oui, je sais, j’ai dit que c’était une collection pour enfants…mais j’aurais dû vous préciser qu’elle est conçue pour être piquée par les mamans. Enfin, si vous culpabilisez, vous achetez à votre princesse la casquette perlée (18$). Elle va vous adorer !

Et si comme moi, vous regrettez l’absence de coloris différents, faites-le savoir à la créatrice pour qu’elle nous propose une plus grande variété la saison prochaine.

Les articles peuvent être commandés ou achetés en boutique. Les informations sont disponibles sur www.princesseetdragon.com


Habit de neige : coups de coeur et déceptions

Les habits de neige sont un mal nécessaire pour nos petits trésors. L’hiver vient à peine de commencer et sans mentir, j’en ai déjà cinq dans le placard ! Je m’explique : alors que le froid commençait à peine à poindre le nez, bébé nous a fait toute une poussée de croissance. Affolée (euh…c’est mon premier!), je cours les magasins pour en trouver un de sa taille et, ayant peur de revivre la même situation, je décide d’en prendre un autre une taille au dessus. Je rentre à la maison, contente de mes achats ,quand je me rend compte que je n’avais pas fouillé dans ses affaires et qu’ai-je trouvé à votre avis ?  Bref, tout ça pour vous dire que je commence à avoir une certaine expérience en matière d’habit de neige et c’est vraiment ironique pour une fille du soleil comme moi !

Je vous propose une petite description des combinaisons de neige et mon opinion sur le produit en question :

Description: habit de neige GAP  de chez GAP – prix : 50$<x<80$

Mon avis : très joli mais avec un sacré gros défaut : rien pour recouvrir les pieds et les mains ! Et quand on a une petite boule d’énergie qui se débarrasse de chaussures, chaussettes et gants le temps de le dire, c’est vraiment un point à considérer.

Description: habit de neige  Calvin Klein de chez Julie&Benjamin – prix: 40$<x<60$

Mon avis : j’ai craqué pour le design épuré, le blanc immaculé mais  le polar à l’intérieur a vécu un sale quart d’heure dans la machine à laver rendant la manipulation difficile surtout quand on a une petite fille qui se débat comme un diable dans l’eau bénite quand on essaye de l’habiller.

Description: habit de neige George  de chez Wal-Mart – prix: 20$<x<40$

Mon avis : je l’adore ! C’est ma préférée car ma fille accepte de la porter sans – trop- rechigner. La matière étant plus souple, elle peut plus facilement se mouvoir. Par contre, le minou n’aime pas trop la neige alors il est préférable d’acheter un autre habit pour jouer dehors.

Description:  habit de neige de chez Costco – prix: 20$<x<40$

Mon avis : Je l’aime vraiment beaucoup malgré le look « bonhomme michelin » car les pieds et les mains sont couverts mais on peut aussi les libérer en repliant le tissu. Par contre, quand j’ai voulu acheter la taille au dessus, ben il n’y en avait plus !

Description: habit de neige Paul et Julie (indisponible au Canada) – prix: 50$<x<80$

Mon avis : les boutons pour les chaussons  je ne trippe pas et l’élastique pour maintenir les gants est trop lâche, du coup, facile pour bébé de les enlever. Par contre, j’avoue que cette marque fait des combinaisons dans un tissu imperméable plus souple que ce que j’ai vu ici à Montréal et que si ça ne nous dérange pas de recoudre régulièrement les boutons,c ‘est quand même drôlement mieux que les boutons pressions qui lâchent à rien!

Bref, comme vous voyez, une chance qu’on ne se fie pas qu’au prix car les grands gagnants sont étrangement les moins chers!