Archives de Tag: solutions

Bobos de bébé et solutions adaptées

Source :www.topsante.com

Je ne sais pas pour vous mais être mère pour la première fois et aussi excitant que terrifiant. Mon inquiétude était de voir mon bébé malade. Bien sûr, c’est inévitable. Pour celles qui paniquent à rien comme moi, voici une liste des bobos de bébés les plus courants et les remèdes (naturels et médicamentés) disponibles sur le marché. Ce n’est pas une lise exhaustive évidemment mais ça vous donnera peut-être un ou deux trucs.

Cliquez pour lire les remèdes aux bobos


TESTÉ : Amincisseurs Solutions de Secret

Avec le temps, la maternité, les excès épisodiques (comme ceux du temps des fêtes), notre silhouette se modifie et il se peut qu’il nous faille un petit coup de main pour gommer quelques imperfections. La solution pourrait être les amincisseurs Solutions de Secret.

Tout d’abord, entendons-nous sur une chose : un amincisseur, c’est une gaine dont la fonction est d’offrir du maintien aux chairs. Elle ne peut pas faire de miracle donc ne vous attendez pas à ce qu’elle sculpte votre silhouette au point de ressembler à la fille sur l’emballage ! Par contre, si votre objectif est d’atténuer un ventre un peu rebondi ou de la peau d’orange sur les fesses et les cuisses, la gaine a un intérêt pour vous. On sait que certaines matières et coupes ont le don de dévoiler le moindre de nos petits défauts. Parfois, la gaine suffit à camoufler nos petits défauts donc aucune raison de se priver de son coup de coeur vestimentaire.

J’ai reçu gracieusement la gaine mi-cuisse à taille basse (26$) et la gaine camisole (26$) de Secret. Je les ai donc testé pour vous et voici mon opinion. J’ai aimé le fait que ces deux modèles soient sans coutures. Ça évite les marques et les bourrelets inélégants. Aussi, le matériau est confortable. Je n’ai pas transpiré dedans mais le test serait à renouveler en été pour une opinion plus juste. J’ai également apprécié le fait que le tissu était plus mince au niveau de la poitrine et des fesses afin de ne pas écraser mes courbes naturelles. J’ai vérifié les produits sous une robe sans manches qui s’arrête au dessus du genou et le résultat était probant pour la gaine mi-cuisse. Seul bémol : on ne peut la porter qu’avec des vêtements qui vont au moins jusqu’au genou. Avec mes 5’9 (175 cm),  je me demande ce que ça donne sur une fille de petite taille…Du côté de la camisole, le résultat était moins excitant. La camisole, trop longue, a tendance à remonter en s’enroulant sur elle-même. De plus, le modèle avait malgré tout tendance à écraser ma poitrine.

Si les deux produits vous intéresse, peut-être devriez-vous davantage investir dans la version combinaison qui me semble être un bon compromis et une solution encore plus économique. Aussi, j’ai une petite recommandation d’achat si le produit vous intéresse : vous portez d’une médium ? Achetez du large, ça taille vraiment petit!


Allaitement : de la théorie à la pratique

L’allaitement est un sujet qui ne laisse personne indifférent. J’avais abordé le sujet sur Divine sous le titre Allaitement : et si c’était impossible ? J’aimerais proposer maintenant aux nouvelles mamans une réflexion sur l’allaitement. Personne n’est contre la vertu : il va de soi que le lait maternel est le meilleur aliment pour son enfant. En théorie, c’est simple et naturel mais dans la pratique, on se rend compte que ce n’est pas forcément le cas pour tout le monde. Voici donc quelques éléments à considérer quand on souhaite allaiter.

1-     Les premiers jours

Dans les premiers temps, l’allaitement, c’est douloureux. Même avec une bonne prise au sein, on a mal. Normal, bébé passe des heures à téter une partie de notre corps qui n’a pas l’habitude d’être autant sollicité! Résultat : on peut avoir des mamelons crevassés au point de saigner.

Solution du milieu de la santé : crème à la lanoline ou à la cortisone.

Mon opinion : personnellement, je n’opte pour aucune des deux. Il n’y a que la patience mais dans certains cas, il vaut mieux faire son deuil de l’allaitement.

2-     La montée de lait

Habituellement, elle arrive après quelques jours. Les seins sont durs et gonflés. Là aussi, ça peut être douloureux. La solution est simple : allaiter bébé. Par contre, il peut arriver que votre production de lait laisse à désirer.

Solution du milieu de la santé : Motillium (sous prescription) pour augmenter la lactation

Mon opinion : je ne suis pas pro médication. Il y a la possibilité de choisir l’allaitement mixte ou d’essayer l’homéopathie (chardon marie).

3-     La gestion du sommeil

Quand on allaite, il va de soi que nous sommes les seules à nous lever nuit et jour pour nourrir bébé. Quand c’est le premier, on vit au rythme de bébé les premiers mois (comprendre on dort entre deux tétées!) Par contre, si vous en avez un deuxième, en bas âge de surcroît, il faut songer à un mode d’organisation qui vous permette de passer du temps avec l’aîné. C’est quand même exigeant quand on manque déjà de sommeil.

Solution médicale : augmenter la lactation et tirer son lait.

Mon opinion : négocier avec Chéri de son implication AVANT de tomber enceinte!

4-     La pudeur

Quand bébé a faim, c’est tout de suite qu’il veut manger. Il faut donc y penser quand on se déplace en voiture et quand on est dans les lieux publics. Si cela vous met mal à l’aise d’allaiter dans un centre commercial ou sur un banc public, il faut songer à des alternatives.

Solution médicale : aucune.

Mon opinion : agrémentez vos tenues d’un foulard qui saura cacher ce qu’on ne saurait voir et souriez, on vous regarde! Bien sûr, il existe aussi dans les magasins spécialisés des tabliers et autres accessoires pour un allaitement en toute intimité.