Archives de Tag: voyage

Halifax : les bons plans de Stéphanie

Vue du toit du Seaport Market

Vue du toit du Seaport Market

Halifax. Pour vous en parler, je fais une petite incursion hors de mon thème habituel. Vous verrez toutefois que je ne vais pas m’en aventurer si loin! Voici donc certains des endroits que j’aime beaucoup dans cette charmante ville côtière de la Nouvelle-Écosse. Il y en aurait plein d’autres, mais ce sera pour une autre fois!

Coup de cœur promenade – Seaport Market

Tout au long du centre-ville d’Halifax vous trouverez le “Boardwalk” qui longe l’océan (du moins le bras d’océan entre Halifax et Dartmouth!). À une extrémité de cette promenade, vous trouverez le Seaport Halifax Market.

En plus de légumes, fruits et autres choses habituelles d’un marché, vous trouverez un nombre incroyable de kiosques vous offrant toutes sortes de plats à déguster sur le pouce. De la crêpe bretonne aux samosas, en passant par les pot pies anglais et la cuisine full bio, vous trouverez de tout pour vous régaler à des prix très corrects. Petit bonus, allez déguster ces trouvailles sur le toit ; un toit vert sur lequel sont installés des éoliennes et des bancs pour que vous puissiez de profiter des vues sur l’océan et la ville d’Halifax.

Adresse : 1209 Marginal Road / Pier20 – Halifax
Prix : gratuit! (sauf les achats potentiels!)
 

Coup de cœur bouffe – Restaurant Da Maurizio

Le restaurant Da Maurizio. Lors d’un précédent voyage, ce restaurant nous avait épaté, mon amoureux et moi. Notre deuxième visite ne nous a nullement déçus! Bien qu’un peu dispendieux, vous y trouverez une cuisine italienne excellente. Je peux encore goûter le veau dans la sauce au homard et les gnocchis si parfaitement réussis…. C’est l’un de mes restaurants préférés! Par ailleurs, les cocktails y sont divins!

Adresse : 1496 Lower Water Street – Halifax
Prix : $$$
 

Coup de cœur shopping – Des microbrasseries!

Deux microbrasseries haligoniennes à vous suggérer: Propeller et Garrison. Dans leur boutique vous trouverez des formats de 330 mL à 650 mL dont les prix varient entre environ 2$ et 9$ (les plus dispendieuses sont les bières de spécialité). Les deux microbrasseries proposent également un format de 1,86L que vous pouvez faire remplir à la boutique. Vu la consigne élevée (9$), je ne vous le suggère que si vous êtes à Halifax pour un moment, ou encore à rapporter comme souvenir!

Sinon, sachez que vous pourrez goûter plusieurs bières de Propeller ou Garrison offertes en fût dans un des nombreux bars et pubs de la ville.

Adresses :
Garrison Brewin Co. 1149 Marginal Road – Halifax (face au Seaport Market)
Propeller Brewing Company – 2011 Gottingen Street – Halifax
Prix : $

Hong Kong : les bons plans d’Assia

Crédits: G.O.D.

Hong Kong est une ville où il y a beaucoup de choses à faire et à voir. Mon amie Assia, qui y habite depuis quelques années, nous suggère quelques incontournables :

1. Ovologue : la gastronomie chinoise à son meilleur

66 johnston road wanchai
http://www.ovologue.com.hk

Pour manger chinois mais avec tout le raffinement que ce pays millénaire peut nous offrir, il faut sans aucun doute essayer cette adresse. Par contre, cassez le petit cochon car ça va vous coûter des bidous !

2. The Pawn : pour changer de décor

66 jonhnston road, wanchai (juste au dessus de l’Ovologue)
http://www.thepawn.com.hk/

 Vous ne savez pas où aller boire un verre ou vous avez envie d’une brise venue de l’Occident ? Pourquoi ne pas essayer le Pawn? La déco est incroyable et si une petite faim vous prend, le menu très british mais tout à fait moderne saura probablement vous plaire.

3. G.O.D. : la pop hong kongaise appliquée à la mode

http://www.god.com.hk/

 Vous voulez découvrir le concept du pop hongkongais ? Allez faire un tour dans la superbe boutique de fringues, déco et accessoires G.O.D. Elle en vaut le détour quand on aime les pièces uniques et originales. À Hong Kong, on ne manque pas de style !

4. Lieux à visiter

– boire un verre à l’hôtel Intercontinental pour apprécier l’incroyable symphonie des lumières ;

– se promener et grignoter dans les rues chaleureuses de Tim sha shiu ;

– s’enflammer dans l’ambiance déjantée de Soho ;

– marcher sur la sublime plage de sable fin Tai long wan située dans le country parc à Sai Kung (attention! Il y en a pour deux heures de marche mais vous pouvez aussi y accéder par bateau) ;

– autour du mois de novembre, l’évènement annuel à ne pas manquer est Detour qui présente les étoiles montantes des arts et du design hongkongais.  Les artistes investissent un espace insolite souvent fermé au public et le font découvrir sous un angle complètement différent. Par exemple, en 2010, l’évènement a eu lieu à la prison victoria, bâtiment colonial anglais fermé depuis des années.  http://www.detour.hk/


Casablanca : Les bons plans de Hasna

Il y a quelques temps, j’ai écrit pour Divine un article intitulé « une virée à Casablanca » où je suggérais cinq arrêts. Parmi eux, l’Épicerie fine F.Kabaj. J’ai demandé récemment à une Casablancaise du nom de Hasna, de m’indiquer où il fallait manger à Casablanca. Devinez  quelle a été sa première suggestion? Voici donc ses recommandations pour manger et sortir à Casablanca.

Brunch chic : F. Kabbaj

Caractéristiques : une épicerie fine qui offre également un espace de restauration. Une belle façon de découvrir le foie-gras  F. Kabbaj mais aussi des produits dérivés du canard. Le rapport qualité/prix est excellent et l’ambiance conviviale.
Budget : $$
Adresse : rue des Arènes, Racine, Casablanca

 

Midi Express: Le bar du CIL

Caractéristiques : un bistrot rustique et sympathique qui attire une clientèle hétéroclite. Le menu se compose de grillades et sandwichs qu’on peut accompagner, pour quelques sous de plus, d’une bonne bière. Parfait pour manger sur le pouce sans pour autant sacrifier la qualité.
Budget : $
Adresse : Marché du CIL, Casablanca

 

Restaurant d’ambiance : Le Pilotis

Caractéristiques : Un endroit très agréable où l’on peut manger du poisson frais. Avec sa vue sur la mer et son décor épuré, le déjeuner peut aisément se prolonger avec un bon pichet de sangria blanche.
Budget : $$
Adresse : Boulevard de la Corniche, Casablanca

 

5@7 branché : Hyatt Regency

Caractéristiques : Le bar du Hyatt Regency est  un très bel endroit pour débuter la soirée. Chic et cosy, on aime y boire un verre et discuter. Bon point pour les cocktails et le volume de la musique qui monte crescendo au rythme de la soirée qui avance.
Budget : $$$
Adresse : Place des Nations, Casablanca

 

Lounge stylé : Le Sky 28

Caractéristiques : Une vue imprenable de Casablanca by night. Un lieu agréable pour une soirée entre amis où l’objectif est de discuter tranquillement autour d’un verre.
Budget : $$$
Adresse : Hotel Kenzi Tower, Boulevard Massira,  Casablanca

 

Nuit endiablée : Le Sky Bar

Caractéristiques : Un des endroits branchés  qu’affectionne la jeunesse dorée de Casablanca. Un incontournable du Nightlife de la cité pour ceux qui souhaitent danser jusqu’aux petites heures du matin.
Budget : $$$
Adresse : Bar de l’Hotel Dawliz, Corniche, Casablanca

Oubliez l’hiver avec Baku

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La 20e édition de la Semaine de mode de Montréal bat son plein et moi, j’ai juste envie de vous parler de ma dernière trouvaille : Baku, la ligne australienne de maillots de bain.

Voyez-vous, la température dehors me donne envie de m’évader…dans le Sud. Tout le monde autour de moi va prendre du soleil: Bahamas, Mexique, Cuba. Mais bibi n’a que la piscine de son centre sportif pour se consoler. Alors à défaut de partir, je me suis offert le modèle Casablanca en une pièce. Il est sobre mais chic, facile d’entretien, de bonne facture et surtout il avantage ma silhouette post-accouchement. Le prix vous rebute? Les maillots de bain, c’est comme la lingerie. Il faut investir un peu pour avoir de la qualité et s’assurer de leur durabilité.

CARNET D’ADRESSES

Montréal
Ainsi Soit Elle : www.ainsisoitelle.com
Diffusion Aquasport: www.aquasport.ca
 
Joliette
Maillots Maillots: www.maillotsmaillots.com
 
Boisbriand
Boutique Option: www.boutiqueoption.com
 
Sorel-Tracy
Lyne Accessoires : 37 rue Du Roi
 
Repentigny
L’Entrepôt du Maillot : 611 boulevard Iberville
 
Saint-Jérôme
Sexy et Cie :  www.sexyetcompagnie.com
 
Sherbrooke
Aloha Bikini : 830, 13e avenue Nord
 

Bijoux fantaisie d’ici et d’ailleurs

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Toute fashionista qui se respecte sait que la tenue la plus simple peut devenir fabuleuse si elle est bien « accessoirisée ».  Je vous ai déjà parlé de ma passion pour les chaussures mais je n’ai pas encore parlé de mon petit faible pour les bijoux. J’admet préférer l’or et les diamants mais je ne suis pas snob. J’ai tout un tas de bijoux fantaisie qui agrémente mes tenues. D’ailleurs, je tiens particulièrement à ces derniers car ils ont tous une histoire.

Comme tout le monde, chaque fois que je suis partie en voyage, je suis revenue avec des souvenirs mais récemment, je me suis rendue compte qu’ il s’agissait souvent de bijoux fantaisie ou en argent et parfois agrémentés de pierre semi précieuses ou naturelles.

Je vous propose donc un petit tour du monde en photos de bijoux ainsi que quelques commentaires sur les looks que je préfère quand je les porte.

La BCBG : j’ai acheté ces perles naturelles au Vénézuela. J’aime la perle car elle fait bon chic bon genre, qu’on la porte avec un tailleur ou avec un jean. Elles habillent une femme en un rien de temps!

La femme fatale : vu la longueur du collier, vous imaginez la profondeur du décolleté ! Besoin d’un dessin ? Bien qu’il soit en simple métal, le travail de ce collier acheté au Maroc nécessite une tenue sobre pour ne pas faire trop chargé.

L’exotique : il faut quand même oser porter ces boucles d’oreilles qui représente la chaise du pouvoir en Côte d’Ivoire. Autant ne pas faire les chose à moitié et porter un boubou avec.

La classique : le collier en verre de Murano est sobre, élégamment travaillé et très facile à porter. On reconnaît l’Italie dans ce bijou. Une robe d’été suffit à  le mettre en valeur.

La décontractée :  le collier asymétrique et la bague  proviennent de la boutique La Chaumière à St-Bruno qui offre des collections de bijoux de créateurs locaux. C’est bien d’encourager la créativité locale n’est-ce pas? Rien de plus facile à porter. Il donne une touche d’originalité à une jolie jupe pastel accompagnée d’un petit haut mignon.

L’excentrique : les grosses pièces comme le collier en corail noir et celui en verre sont plus difficile à porter quand on n’ose pas. À garder pour les jours où l’on est pleine de confiance en soi car le collier en corail n’a d’intérêt que s’il est porté avec une belle couleur vive (une robe rouge à la coupe simple par exemple) et celui en verre nécessite un beau cou dégagé.


Au pays d’Atatürk

 

Istanbul - vue du Bosphore

Nous étions invités à un mariage en région parisienne et je propose à chéri de prolonger nos vacances ailleurs qu’à Paris. Tant qu’à être en France, pourquoi ne pas profiter des prix avantageux pour d’autres destinations? Aussitôt suggéré, aussitôt accepté mais à une condition : chéri ne voulait aucunement se casser la tête. Deux choix se présentaient a moi : le premier était de tout organiser moi-même ou de prendre un circuit. La paresse l’emporta et me voilà à acheter un circuit de 7 jours pour la Turquie ! Tant qu’à me laisser choisir, j’ai pris le tour à dimension culturel. Je renonce à loger chez l’habitant et à voir le pays dans la lentille des Turcs mais au moins, je vais découvrir plusieurs villes.

Ephèse- ville sainte d'Artémis

Nous avons donc fait nuit blanche et sommes allés cuver notre vin de la noce dans l’avion. Quelques heures et hop ! Nous étions déjà arrivés. En passant, sachez que les Canadiens ont besoin d’un visa (délivré sur place à la douane) et qu’il nous coûte pas mal plus cher que les européens! Nous n’étions pas très frais mais qu’importe ! Nous sommes arrivés à Izmir, une ville balnéaire dans laquelle nous avons passé la première nuit.

Pamukkale

Jour 2 : Départ aux aurores pour les sites d’Ephèse, une des sept merveilles du monde. Ephèse est la ville sainte de la déesse Artémis. Ben alors? On ne se souvient plus de sa mythologie grecque ? Le site est tout simplement splendide mais j’avoue avoir été complètement subjuguée par le Château de coton ou, autrement dit, le site naturel de Pamukkale. Auparavant, les gens pouvaient se baigner car le site est alimenté de plusieurs sources d’eau chaude mais ce n’était plus autorisé (au moment où j’y étais) en raison de la dégradation du site. Un petit tour pour admirer la nécropole de Hiérapolis et on rentre sur les rotules.

Nécropole de Hiérapolis

Nécropole de Hiérapolis

Jour 3 : Nous avions comme destination la Cappadoce. Sur le chemin, nous nous sommes arrêtés à la ville sainte de Konya, riche en monuments religieux et seldjoukides, pour une visite du musée de Mevlana, fondateur de l’ordre des Derviches Tourneurs. Le travail de caligraphie et d’ornementation des corans vieux de plusieurs siècles est tout à fait admirable. Les lieux semblaient empreint d’une sérénité et d’une spiritualité sans pareil. Mais encore une fois, j’ai tôt fait d’oublier Konya pour tomber amoureuse de la Cappadoce.

Konya - musée Mevlana

Jour 4 : Les paysages du film le Seigneur des anneaux peuvent bien aller se rhabiller ! On a du mal à croire que l’Homme a pu préserver tant de beauté. Le paysage semble lunaire et les cheminées de fées, façonnées par les intempéries, donnent au paysage un aspect irréel. Nous avons fait un arrêt dans un village afin d’entrer dans une maison troglodyte. C’est impressionnant de voir comment une maison de prime abord primitive (creusée à même la falaise) comporte le confort de la vie moderne (surtout l’électricité). Bien sûr, j’aurais aimé parler plus longuement de la Vallée de Göreme et des vestiges byzantins mais ce que je peux vous dire, c’est que je recommande vivement la Cappadoce à tout les amoureux de la nature et la marche.

Cappadoce - les cheminées de fées

Jour 5 : Ankara. Mis à part un bref arrêt devant le mausolée d’Atatürk qui est mieux gardé que le siège de l’OTAN, nous sommes allées faire un tour au musée des civilisations. Il faut que je vous dise qu’Ankara est certes la capitale mais c’est surtout une ville administrative… donc un peu plate.

Cappadoce

Cappadoce

Jour 6 : Istanbul ma bien aimée ! Enfin nous allons voir ce joyau dont on nous a tant parlé ! Que dire ? Trop de choses à voir. Évidemment, il y a  la rencontre de l’Orient et l’Occident symbolisée par la basilique Ste-Sophie et la Mosquée bleue qui se font face. Il faut dire que si la basilique est un chef d’œuvre de l’architecture byzantine, la mosquée, avec ses six minarets et ses mosaiques bleues en font également un monument unique. J’ai aussi particulièrement aimé Topkapi, autrefois palais des sultans ottomans. Mes yeux scintillaient dans la salle des trésors : j’ai pu admirer entre autres le plus gros diamant du monde. À Istanbul, une visite du grand Bazar s’impose dit-on. Et bien j’avoue ne pas avoir été impressionnée. Peut-être recherchais-je trop l’ambiance des milles et une nuits. Je l’ai trouvé un peu trop propre ! Par contre, j’ai vraiment aimé ma balade en bateau sur le Bosphore. De ce point de vue, plus globale, j’ai trouvé la ville splendide avec ses mélanges de styles architecturaux. Le passé et le présent y trouvent tous deux leur place.

Mosquée bleue

Istanbul- intérieur Mosquée bleue

Jour 7 : nous sommes allées à Bursa, première capitale de l’empire ottoman pour visiter la mosquée verte qui est loin d’être sans charme.

En sept jours, nous avons parcouru plus de 2 300 km. Est-ce qu’on est rentrés crevés de nos vacances ? Oui, mais contents car en plus d’avoir eu la chance de découvrir (même si trop rapidement) les charmes de la Turquie, nous sommes rentrées riches de plusieurs nouvelles amitiés.

Topkapi

Istanbul - Topkapi